Loïc Jugue | Les Broken toys | Les portraits lents | Les gardiens | Les chromatismes crâniens | Boucherie | Les destructions

Pandemonium de Loïc Jugue

Pandemonium de Loïc Jugue

Pendant la période de confinement (2020), j'ai créé cette installation qui mélange les Portraits lents et les Broken toys. J'ai réutilisé l'installation des portraits lents, sorte de grandes stèles noires et j'ai remplacé les têtes des personnes par des têtes de poupées issues de mes Broken toys. Je les ai filmées à la manière de mes portraits lents, en déplaçant une lumière devant elles, ce qui donne à ces poupées inanimées une sorte de mouvement troublant.
Les boites à taille humaine font penser à des sortes de sarcophage avec à l'intérieur des têtes peintes ou sculptées, lentement animées par le mouvement de la lumière, un son étrange et ralenti émane des stèles. Cela crée une ambiance très spéciale.

Voir la vidéo de l'installation: Pandémonium.

Cette installation vidéo est une sorte d'hommage aux très émouvants portraits du Fayoum, portraits peints en Égypte au début de notre ère qui étaient mis dans des sarcophages. Ce sont sans doute les premiers portraits peints de l'histoire, ils servaient à accompagner les morts dans l'au-delà en leur donnant un visage.

Simulation installation Pandemonium

Mon pandémonium peut se décliner de différentes façons et s'adapter en fonction des lieux. Il existe aussi sous forme d'un seul écran reprennant la thématique du pandémonium.

Voir un exemple en vidéo.

Art vidéo | Vidéos | Vidéo-sculptures | Installations | Photos | Biographie | Expositions | Dossier de presse | Textes | Liens
Page Facebook de Loïc Jugue Page Instagram de Loïc Jugue Page Twitter de Loïc Jugue

Copyright Loïc Jugue, tous droits réservés.
Envoyer un message (send a mail)
www.loicjugue.com